ET TOI TU DIS ENCORE

Publié le par mattboy

ET TOI TU DIS ENCORE

Matthieu Nadal

La petite dernière, une porte ouverte sur nos fantasmes, inspirée par quelqu'un dont je garde le secret et qui se reconnaîtra peut-être...

Musicalement, le titre est une montée en pression  un peu transcendentale jusqu'au point orgasmique qui prend la forme d'un passage disco...le final rock est censé faire bouger et crier les gens "encore...!".

Tu m'ouvres ta vie et la chaleur de ton corps

Dans mes bras toutes les nuits est un merveilleux trésor

Autour tout s'évanouit et ce, jusqu'à l'aurore

Toi tu brûles d'envie et moi je dis encore

 

In the darkness I can feel your heart

In the moonlight we can take a new start

 

Je respire ton souffle, soumis à tes désirs

Aveuglé par tes regards je meurs quand tu pars

Toujours à bout de souffle, je goûtte à ton plaisir

Mets ta main quelque part pour un nouveau départ

 

Ho oui je t'ouvre ma vie et la chaleur de mon corps

Dans tes bras toutes les nuits est un merveilleux trésor

Autour tout s'évanouit et ce, jusqu'à l'aurore

Ho oui je brûle d'envie et toi tu dis encore

 

Ne sens tu pas venir...

Ne sens tu pas venir...

Le désir de mon corps, qui caresse ton corps,

Et ce jusqu'à l'aurore, et ce jusqu'à l'aurore

Les éclairs de tes yeux transpercent les murs

Et le son de ta voix qui me murmure...encore, encore, encore

I'm coming, I'm coming, I'm coming baby (2*)

I'm going, I'm going, I'm going crazy (2*)

 

Ho oui je t'ouvre ma vie et la chaleur de mon corps

Dans tes bras toutes les nuits est un merveilleux trésor

Autour tout s'évanouit et ce, jusqu'à l'aurore

Ho oui je brûle d'envie et toi tu dis ...

Et toi tu dis...

Et toi tu dis...

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article