LA TRAVERSEE

Publié le par mattboy

LA TRAVERSEE
Matthieu Nadal
 
La vie est courte et il ne fait pas oublier d'en profiter. Ce texte parle en utilisant la métaphore de la traversée d'un paysage. Il est dédicacé à mes parents qui m'ont donnée le goût à ces "randonnées" sous toutes leurs formes...
Les sonorités reggae sont rarement employées par le groupe. Et pourtant cette traversée reprend des airs de reggae. Un pont shuffle permet d'emballer le morceau avant de terminer cette traversée omme elle avait commencé: zen!
 
Les nuages assombrissent le ciel, les éclairs brillent comme des soleils
Le moment va arriver, où tout va s’embraser
L’horizon devient si clair, il éclate de lumière
Nous poursuivons la traversée, comme si de rien était
Il pleut sur la montagne les oiseaux ne chantent plus
Il pleut sur la montagne plus personne dans les rues
Sous nos pas la trace s’enfonce, peu à peu la piste se défonce
Nous suivons tous notre chemin, mais quand arrivera la fin
Ayant accompli notre destin, nous saurons enfin
Si ça valait la peine, de se donner tant de peine
 
Pas le temps je cours ma vie est en jeu
Pas le temps je cours ma vie est un jeu
 
Une fois arrivé il te faudra partir
Dès l'instant où tu nais tu commences à mourir
 
Pas le temps je cours ma vie est en jeu
Pas le temps je cours ma vie est un jeu
 
Ca y est nous avons traversé
Le rideau est tombé
Le temps s’est écoulé dans son grand sablier
Le chemin continuera
Même si je dois m’arrêter là
Toi tu le suivras tu le suivras sans moi
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article